Recevez chaque jour un réflexe naturel dans votre inbox ; c'est 100% gratuit »

Huile essentielle de lavande : comment s’y retrouver ?

Imaginez-vous dans un champ de lavande, au soleil, bercé par le chant des cigales… Rien que cette pensée nous fait oublier le stress de notre vie quotidienne trépidante !

Un indispensable de la trousse aroma

Entendez-vous les cigales ?

Entendez-vous les cigales ? (cc dominique cappronnier)

La lavande fine, de la famille des Lamiacées, est un petit arbrisseau vivace, dont les nombreuses petites fleurs, de couleur bleue ou violette, sont regroupées en épi.

Elle pousse à l’état sauvage sur les coteaux calcaires ensoleillés de Provence, entre 700 et 1800 mètres d’altitude, mais est aussi largement cultivée pour ses propriétés médicinales. Pour obtenir l’huile essentielle, on distille la sommité fleurie par entrainement à la vapeur d’eau.

Lavande fine, lavande vraie, lavandin, qui est quoi ?

Chacun semble connaître les bienfaits de l’huile essentielle de lavande. A tel point qu’on s’y perdrait presque ! L’huile essentielle de lavande, dénommée ainsi (juste « lavande »), correspond à l’huile essentielle de l’une des trois espèces de lavandes suivantes :

  • La lavande fine, Lavandula angustifolia : elle est généralement récoltée dans les zones de culture les plus qualitatives.
  • La lavande officinale, Lavandula officinalis : souvent moins chère que ses copines, elle est la lavande cultivée la plus commune.
  • La lavande vraie, Lavandula vera : elle est le plus souvent récoltée manuellement et à l’état sauvage, d’où son prix plus élevé.
Lavendula Vera

Lavandula Vera

Ces trois types de lavandes ont des propriétés quasi identiques, et peuvent donc s’utiliser dans les mêmes indications sans aucun problème.

Leur nom diffère ainsi en fonction de leur lieu de pousse et de leur état cultivé ou sauvage.

Cependant il ne faut pas confondre la lavande officinale avec :

  • La lavande aspic1, Lavandula spica, miraculeuse contre les piqûres d’insectes et utilisée principalement dans cette indication.
  • Le lavandin, Lavandula Bunartii, hybride issu d’un croisement entre la lavande vraie et la lavande aspic.

La lavande aspic et le lavandin n’ont quant à eux pas tout à fait les même propriétés que la lavande vraie, il ne faut donc pas les confondre !

Information Comptoir Naturel Lorsque vous le pouvez, privilégiez l’huile essentielle de lavande fine ou vraie.

  1. Pour plus d’informations, consulter : http://www.lestaxinomes.org/cat139

About the author

Béatrice

Pharmacienne et passionnée de remèdes naturels.